Coûte que coûte

Coûte que CoûteCoûte que coûte,
Produit par Maria Roche Productions

case documentaire

Animatrice.

Le but de l’émission était d’aider une famille à repenser son budget. Nous la suivions pendant un mois, l’aidions à identifier les dépenses superflues ou dangereuses. Au bout d’un mois, les économies réalisées sur le quotidien servaient à financer un rêve : un week-end en famille, un repas dans un restaurant… M6

« La cigale et la fourmi »
♥♥Nouveau venu dans le monde de la téléréalité, Coûte que coûte se propose d’apprendre au téléspectateurs à mieux gérer leur budget. Ce premier numéro met en scène deux familles : d’un côté, la famille fourmi : un père employé, une mère au foyer, quatre enfants et 2 268 euros de revenus dépensés au plus serré. De l’autre, la famille cigale : un père fonctionnaire, une mère commerciale, deux enfants, 4 200 euros de revenus. Seulement, madame, acheteuse compulsive, met chaque mois le compte en banque en péril. Avec l’aide de deux coachs, un banquier et une journaliste spécialisée en consommation, chaque famille a un mois pour ajuster ses dépenses. Force est de constater que la famille fourmi suscite d’emblée une énorme sympathie. Dans un ambiance joyeuse, enfants et parents se décarcassent pour économiser de quoi s’offrir leurs premières vacances ensemble depuis neuf ans! Au contraire de la famille cigale, qui ne parvient pas à profiter de la vie autrement qu’en consommant. On a beau connaître les ficelles de ce genre d’émission, on reste fasciné par sa capacité à nous faire entrer dans la vie des autres, qui se livrent avec une déconcertante facilité. »
Ph. R. Le Pélerin, 29/01/2009

Chantal et Bruno

Chantal et Bruno : 52’, réalisé par Wilfrid Garcette
première diffusion le lundi 2 février 2009 à 20h50
3,03 millions de spectateurs, 11,2% de part de marché

 

 

David et Virginie

 

Virginie et David : 52’, réalisé par Wilfrid Garcette
première diffusion le lundi 2 février 2009
3,26 millions de spectateurs, 15, 7% de part de marché avec un pic d’audience à 4 millions de spectateurs. 24,2% des spectateurs avait moins de 35 ans.

 

 

Philippe et Stéphanie : 52′, réalisé par Emmanuel Réau,
première diffusion le mercredi 10 février  2009 à 22h30

Marc et Ludivine : 52′, réalisé par Emmanuel Réau,
première diffusion le mercredi 2 septembre 2009 à 20h50

Stéphane et Delphine : 52′, réalisé par Emmanuel Réau,
première diffusion le lundi 30 novembre 2009

quelques extraits de l’énorme revue de presse :

« Spending money more wisely »
…that’s the objective of Coûte que coûte, M6’s new financial coaching format, which was broadcast for the first time on Monday evening in prime time. With saving money being a hot topic for viewers, audiences were definitely tuned up to M6.
The two first episodes attained 3.2 million viewers on average and an audience share of 13.3 per cent. The number of viewers increased over the course of the evening : from a total audience share of 11.2 per cent for the first episode, it jumped to a total share of 15.7 per cent for the second episode.
The objective of the show is to teach viewers how to make the most of their revenue using two diametrically opposed examples. One of the families has a very comfortable income, which still doesn’t keep them from being caught short by the 15th of the month. The other family, living more modestly, never manages to put money aside for the future : it’s been nine years since they went on holiday.
That’s where specialists Marie-Paule Dousset and Gilles Geffroy come into the picture. They study the financial situation of these two families and offer them solutions, adapted to their revenues, to make their daily lives better. But there’s no painless way of doing it.
Interviewed by the media specialist site toutelatélé.com, Marie-Paule Dousset, an author and journalist by profession, answers the question as to why she has become the « expert » for M6 : « I really beleive in education, and in the « grain of sand » theory. If each viewer retains just one concept in the show, I’ll win my wager. If there is 4 millions viewers, imagine the result! » That’s the power of television and the mass media.  »

Coûte que coûte : la télévision se met à l’heure de la crise et joue les conseillers financiers.
Cette nouvelle émission, bien dans la ligne de ce que propose M6 depuis plusieurs années en matière de docu-réalité, suit le quotidien de plusieurs familles confrontées aux fins de mois difficiles. Un nouveau miroir de la vie des gens ordinaires, à 20h45
Le Monde